AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez
 

 dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dolce Minelli


DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2015
MESSAGES : 41


dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. EmptyDim 23 Aoû - 23:32


Dolce Minelli
filled with poison, blessed by beauty and rage.



NOM : Née Magliano, Dolce a prit la décision de changer pour Minelli, pour recommencer à zéro et éviter d'être retrouvée. ▲  PRÉNOM : Dolce, après avoir porté le pseudonyme de "Hazel" pendant des années, afin de protéger son identité. ▲ ÂGE ET DATE DE NAISSANCE : Née le 13 Avril 1987, Dolce est âgée de 28 années.▲  STATUT CIVIL : Veuve éplorée (ou pas). ▲ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle, mais compte quelques femmes sur son tableau de chasse. ▲ METIER : Exerce le plus vieux métier du monde, dans la maison close dirigée par Salvatore Mantegna.▲SITUATION FAMILIALE : Fille unique, élevée par sa grand-mère Mona, ses parents ayant disparus tous les deux. Sa grand-mère est aujourd'hui décédée, et Dolce ignore si elle a de la famille ici. ▲ TRAITS DE CARACTÈRE : Combative, observatrice, loyale, généreuse, gracieuse, calme (en apparence) et rêveuse. Instable, manipulatrice, imprévisible, sadique, scandaleuse, dangereuse, lunatique, insolente. ▲ GROUPE : Keep the streets empty ? ▲ CRÉDITS : lanadelgifs & la peste.

01. ⊰ Dolce a apprit à l'âge de huit ans que sa mère était décédée en lui donnant la vie, et que son père n'avait pas supporté de perdre sa femme. Elle sait qu'il s'est suicidé à cause d'elle, mais elle n'en a jamais voulu à son paternel. Aujourd'hui, elle a tourné la page et a apprit à ne pas se laisser ronger par la culpabilité.

02. ⊰ Elle a été élevée par une grand-mère très croyante. Elle prie très souvent, persuadée que Dieu est son seul ami, même s'il lui fait endurer les pires saloperies depuis qu'elle est venue au monde. Lorsqu'elle se sent dépassée par les événements, elle se réfugie dans une église pour trouver du réconfort.

03. ⊰ Dolce est une grosse fumeuse. Sa consommation a considérablement augmentée depuis qu'elle est tombée dans la drogue, c'est le seul moyen qu'elle a trouvé pour ne pas plonger et devenir comme son connard de mari. Il est très rare de la croiser sans une clope au bec.

04. ⊰ Elle rêvait de devenir chanteuse, et écrivait de nombreux textes dans un cahier qu'elle a conservé précieusement. Il lui arrive encore d'écrire dedans, mais elle sait parfaitement que ses textes sont condamnés sur ces pages noircies et raturées. En arrivant à Florence, Dolce s'est essayée à la chanson dans un petit bar, mais elle n'a jamais été payée. Elle a naturellement quitté le bar et s'est retrouvée sans un sou...

05. ⊰ Elle possède plusieurs tatouages, dont un M sur la main, en hommage à sa grand-mère. Aussi stupide que cela puisse paraitre, elle a l'impression d'avoir un peu de Mona en elle, et cela lui donne du courage.

06. ⊰ Dolce a fait de la chirurgie pour réparer les dégâts causés par les violences de son ancien compagnon, et pour essayer de se supporter à nouveau lorsqu'elle passe devant le miroir.

07. ⊰ Tuer son compagnon lui a fait un bien fou, et elle a souvent des envies de meurtre. Tuer à nouveau ne lui fait pas peur, et elle sait qu'il lui en faudrait peu pour finir au pic à glace un client trop entreprenant. Après avoir été frappée pendant des années par son défunt mari Alec, Dolce n'a cependant pas peur des hommes. Elle sait comment se défendre, et si quelqu'un la touche, c'est parce qu'elle contrôle la situation. Elle sait très bien ce qu'elle fait... mais personne ne comprend ou ne sait vraiment ce qui lui passe par la tête, et c'est mieux ainsi.

08. ⊰ Si elle vivait très mal le fait d'être tombée plus bas que terre en devenant prostituée, elle est désormais consciente que ce métier lui permet de se défouler sur les hommes, passant pour une sorte de veuve noire, sadique, qui aime jouer avec ses clients. Elle peut en profiter pour se venger, dominer ces saloperies d'hommes... Elle éprouve une grande satisfaction et aime marquer les hommes, afin qu'ils se fassent pincer par leurs épouses trompées ou juste pour les reconnaitre. Elle les marque comme du bétail et les traite comme elle est traitée: un morceau de viande.

09. ⊰ Dolce est une jeune femme instable, totalement imprévisible, qui peut aussi bien être un danger pour les autres que pour elle-même. Elle donne l'impression d'être dans son monde, d'être un personnage un peu à part (ce qui est le cas), qui se protège des mauvaises personnes en jouant la femme froide... Mais en réalité, Dolce ne sait juste pas s'y prendre avec les gens, n'ayant jamais eu de véritables amis. Elle a besoin d'affection, et même si cela la dégoute, elle sait que c'est cette raison qui la pousse à bosser comme prostituée, même si elle simule plus qu'elle ne prend son pied. Elle a juste besoin de compagnie...

10. ⊰ Elle dort toujours avec un couteau sous son oreiller, et garde précieusement un revolver près d'elle, juste au cas où. Il lui arrive de jouer avec, comme si ces armes n'étaient que des jouets.


TON PSEUDO : HIMR  dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 468238075.  ▲ TON ÂGE  : bientôt 20 ans. ▲ TON PAYS : France. ▲ TA FRÉQUENCE DE CONNEXION : cinq jours sur sept, sept sur sept si tout va bien. ▲ COMMENT T'ES ARRIVÉ ICI ? grâce au beau Salvatore, à qui je ne peux rien refuser... je suis faible  dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 121373921. ▲ TON AVIS SUR LE FORUM : c'est une tuerie, j'adore, j'adore ! félicitations pour votre beau forum et le contexte  dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 1292769846. ▲ UN COMMENTAIRE ? on fait des bébés quand vous voulez  dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 3985001542.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dolce Minelli


DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2015
MESSAGES : 41


dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: Re: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. EmptyDim 23 Aoû - 23:32


SEVEN DEVILS ALL AROUND ME
holy water cannot help you, i'm gonna smoke you out.



 
C’est dans une maternité de Florence que Dolce Magliano, fille de Luca et Kristina, vit le jour un treize avril. Le jour même, quelques minutes après avoir donné la vie à sa fille, Kristina perdit la sienne.  Se retrouvant seul dans la chambre avec Dolce, qu’il tenait dans ses bras, il observa le visage du nouveau né et se mit à pleurer. Il fut dévasté en réalisant qu’il tenait dans ses bras le portrait craché de Kristina. Lorsqu’on vint lui retirer sa fille pour la mettre en couveuse, Luca quitta la maternité en disant à tout le monde qu’il reviendrait demain, qu’il lui fallait organiser les funérailles de sa femme avant tout… Luca Magliano ne reviendra jamais à la maternité, plus personne ne le reverra vivant. Après une longue nuit à essayer de rassembler ses pensées, à boire pour oublier sa détresse, Luca avait décidé d’en finir. Italien pure souche, il était très croyant et pria une dizaine de fois avant de trouver le courage de mettre le canon de son revolver dans sa bouche pour appuyer sur la détente. Son sang gicla sur sa photo de mariage, et se répandait lentement sur la moquette du salon. Le petit appartement du couple était sombre,  étouffant avec ce manque de lumière, ses portraits religieux accrochés partout, la décoration ancienne rendait ce lieu dérangeant… C’était comme si Luca avait été submergé, rappelé par les ondes négatives et l’obscurité de ce lieu dans lequel il avait vécu de terribles choses après sa sortie de prison avant de rencontrer Kristina. Ce lieu lui rappelait que jamais plus sa déesse Kristina n’apportera de lumière dans sa sombre existence d’ex mafieux tourmenté.  Dolce n’était à ses yeux qu’une erreur qui avait coûté la vie à sa dulcinée et il ne parvenait pas à l’aimer, surtout qu’elle allait arborer le même sourire, le fixer avec le même regard, se mouvoir avec la même grâce que Kristina…. Il ne pouvait pas, car il se savait capable du pire si sa fille devenait un fardeau pour lui. Deux jours plus tard, son corps fut retrouvé et Dolce fut officiellement déclarée orpheline. Au bout d’une semaine, les services sociaux contactaient la grand-mère maternelle de Dolce, aux États-Unis, afin de lui annoncer qu’elle devrait s’occuper de sa petite-fille. Dolce vécu chez sa grand-mère, à New York, jusqu’à l’âge de 22 ans. Elle était une jeune fille sans histoire, allait à l’école comme tout le monde, n’était pas la pire ni la meilleure. Une fois le lycée terminé, Dolce ne pu commencer des études supérieures car sa grand-mère était gravement malade. Elle tâchait de s’occuper d’elle aussi bien que sa grand-mère l’avait fait durant ses vingt-deux longues années. Elle la nourrissait, faisait les courses, le ménage, payait les factures, la lavait, la couchait, l’habillait, la maquillait… Dolce faisait tout. Cela n’a jamais été un fardeau pour elle, car Mona était tout pour elle. Dolce avait trouvé par miracle un petit boulot dans une épicerie, pour pouvoir faire plaisir à sa grand-mère. Un soir, en rentrant, elle trouva Mona endormi et fut incapable de la réveiller. Dolce avait laissée seule sa grand-mère, et elle était partie pendant son absence. Elle fut terriblement attristée par son décès et passa la nuit au chevet de Mona, à pleurer et à prier en espérant qu’elle était en paix. La mort de Mona avait coûté cher à Dolce, qui avait insisté pour qu’elle ait un enterrement digne de la personne qu’elle était, et dans le quartier, tout le monde avait participé et donné un peu d’argent. Tout le monde aimait Mona.


Dolce se retrouvait seule dans l’appartement où elle avait grandi avec sa grand-mère, sans un sou. La jeune italienne se retrouvait dans de beaux draps, et il lui fallait trouver une solution si elle ne voulait pas se retrouver dans la rue. Un soir, désemparée, Dolce se rendit dans une boîte pour boire un coup et oublier son chagrin, pour ensuite aller se déhancher sur la piste pour se vider la tête. En retournant au bar, un homme engagea la conversation… Après avoir fait connaissance et après lui avoir longtemps parlé de ses problèmes il prononça la phrase qui allait changer sa vie « J’ai quelque chose à te proposer, ma belle. ». Dolce avait hésité seulement quelques secondes en entendant sa proposition… Elle avait vingt-deux ans, elle n’avait rien fait depuis quatre ans, était trop pauvre pour payer des études supérieures, ne parvenait pas à s’en sortir avec son salaire minable de caissière. Il fallait qu’elle accepte, c’était de l’argent facile « C’est d’accord. ». Une semaine plus tard, Dolce se retrouvait sur scène, entourée d’hommes qui brandissaient des billets en la dévorant du regard pendant qu’elle dansait de manière suggestive autour d’une barre. Elle finissait entièrement nue, ramassait quelques billets et s’en allait en coulisse après avoir embrassé deux, trois chanceux. Oui, Dolce était devenue strip-teaseuse. Lorsqu’elle voyait tout ce qu’elle touchait, cela ne la dérangeait pas… Il fallait même admettre que le seul moment où elle existait, c’était lorsqu’elle franchissait les portes de ce maudit club et là-bas, tout ce qui comptait, c’était combien Dolce allait se faire, et ce qu’elle allait rapporter au boss. Elle était obsédée par l’argent, en ayant désespérément besoin. Elle était prête à tout pour gagner plus, presque à tout…


Avec le temps, Dolce était devenue méconnaissable. Elle était âgée de vingt-quatre ans et après deux ans ce milieu, elle pouvait enfin payer ses factures, pouvait manger et garder l’appartement de sa grand-mère… C’était tout ce qui comptait. Il lui arrivait parfois de faire quelques gâteries à des clients pour toucher un peu plus, mais tout cela restait secret. Lorsqu’elle en arrivait là, en rentrant chez elle, Dolce priait, la clope au bec, pour qu’on la sorte de cet enfer. Elle savait que ce n’était pas un mode de vie sain, qu’elle décevait sans doutes sa grand-mère… Seulement, elle n’avait pas la force de le faire seule, il fallait qu’on la pousse, qu’on l’aide… Plus seule que jamais, ne se reconnaissant même plus, Dolce ne croyait plus en rien, si ce n’est en Dieu. Trois semaines plus tard, alors que Dolce commençait à déshabiller un énième client après une danse endiablée, celui-ci l’arrêta brusquement « Tu sais, tu es trop jolie pour faire tout ça. ». Ayant l’habitude d’entendre des compliments de la part de pervers, elle ignorait et lui retirait sa chemise « Je suis pas payée pour discuter ». Il refermait sa chemise en la repoussant doucement, pour sortir une liasse de sa poche « Et si je te paye, tu acceptes de me parler ? ». Baissant les yeux pour observer la liasse, Dolce demandait en le toisant « Te parler de quoi ? Je vais me faire virer si je fais pas mon travail ». Il souriait avant de dire « De toi. Et personne ne saura que tu ne l’as pas fait… ». Il lui tendit la liasse « D’où tu sors tout cet argent ? T’es un mac’ toi aussi ? Je veux pas changer de boss, un jour je veux sortir de cet enfer. Alors si c’est pour m’engager, dégage ! ». L'homme se mit à rire, amusé par la réaction de Dolce qui ne comprenait absolument rien « Je te jure que non. Je veux juste parler. Ne me pose pas de questions, parlons juste. ». Dolce trouvait ça plus que bizarre, mais elle avait accepté. Tant qu'il la payait, tout allait bien. Dolce et Alec avaient parlé pendant toute la durée de la séance, et Dolce avait apprécié ce moment. Cela faisait trop longtemps qu'elle n'avait pas discuté normalement avec quelqu'un... Alec revenait souvent, et ils se voyaient même à l'extérieur. Au bout d'un moment, ne supportant plus de voir Dolce dans ce lieu de débauche, Alec lui dit très sérieusement « Je peux te sortir de là, Hazel. Arrête ces conneries et je te promets que je vais tout faire pour que tu sois heureuse. ». Il ne fut pas nécessaire de lui dire deux fois, Dolce mit fin à ce calvaire, se sachant soutenue financièrement et moralement par Alec.  


La première année passée aux côtés d’Alec avait été parfaite. Alec la traitait comme une reine, il l’écoutait, la comprenait et se montrait patient avec elle. Il lui avait prouvé en peu de temps qu’il était quelqu’un de bien, et que tous les hommes n’étaient pas comme ceux qu’elle avait longtemps fréquentés. Au bout d’un an de relation, Alec posa un genou au sol et lui fit sa demande. Très amoureuse et enfin heureuse, Dolce accepta et ils se dirent « oui » quelques mois plus tard sur une plage à Hawaii. Tout était parfait et Dolce avait l’impression de rêver. Seulement, cela ne dura pas longtemps. Une fois mariés, Alec commençait à montrer son vrai visage. C’est en découvrant que son mari était un drogué, un homme infidèle et très violent que Dolce réalisa qu’elle venait sans doute de faire la plus grosse erreur de sa vie en l’épousant. Vulnérable, Dolce savait qu’elle ne pourrait se défendre si jamais Alec tentait de la frapper, et à long terme, elle ne survivrait pas à ses coups. Partir ? Elle ne pouvait s’y résoudre, elle l’aimait trop et dépendait entièrement de lui.  Etait-ce donc tout ce qu’elle méritait ? Dolce faisait tout pour ne pas contrarier Alec et voir le moins possible son mauvais côté. Il parvenait encore à jouer la comédie lorsqu’il attendait quelque chose de Dolce, mais avec le temps, il finit par simplement lui hurler dessus et la frapper pour un rien. Le rêve tourna au cauchemar et pendant trois ans, Dolce se fit battre, sans jamais tenter de répliquer. Son sauveur était devenu un bourreau. Alec n’était plus le même, il ne jurait que par la drogue et l’alcool. Quand Dolce tentait bêtement de le raisonner afin qu’il cesse de se faire du mal, il lui crachait dessus en lui disant qu’il n’avait pas de conseils à recevoir d’une pute. Il avait le don de la faire pleurer pendant des heures rien qu’en lui disant cela. Quelques années plus tôt, Alec avait fait abstraction de la vie chaotique de Dolce et la faisait se sentir plus important et plus belle qu’elle ne le pensait…. Et voilà qu’au bout de deux ans, il reniait tout et crachait sur sa femme en la rabaissant.

Un soir, alors qu’elle rentrait des courses, Dolce trouva Alec avec une autre femme. Elle se doutait qu’il la trompait régulièrement, mais elle fermait les yeux et faisait comme si elle ne savait rien… Tant qu’elle n’en avait pas la preuve, elle parvenait à faire abstraction de tout ça. Seulement ce jour là, Dolce ne se contenta pas de lui hurler dessus et de partir en pleurant, non. En voyant son mari s’envoyer en l’air avec cette trainée, elle fonça sur la jeune femme pour l’attraper par sa longue tignasse blonde. Sans trop savoir d’où elle puisait cette force, Dolce la traina jusqu’à la porte pour la balancer dehors, elle et ses vêtements. La brune retournait ensuite dans la chambre pour aller voir Alec « Espèce de fils de p*te !! Sous mon toit, dans mon propre lit !! », hurlait-elle alors qu’il se rhabillait « Ton toit ? Qui paye tout ça !? C’est MOI, Dolce ! Tu es chez moi alors ferme là ! ». Dolce fit de grands yeux et se rapprocha de son mari « Et alors ! On est mariés Alec, c’est pas une question de qui paye quoi, merde ! ». Un sourire mauvais étira les lèvres d’Alec « Ca te choque tant que ça que je baise quelqu’un d’autre ? Tu faisais bien ça parfois, et pourtant je t’ai épousée », et Dolce hurla en l’attrapant par son marcel qu’il venait d’enfiler « J’ai arrêté pour te suivre Alec ! Jamais je ne t’ai trompé ! ». Oui, elle avait arrêté tout ça parce qu’il lui avait promis une vie meilleure… Si elle s’était doutée une seule seconde qu’elle vivrait un tel enfer, jamais elle n’aurait accepté. Alec attrapa les poignets de sa femme et les serra tellement fort que Dolce se plia en deux, et lui dit avant de la jeter au sol  « C’est parce que tu nous aime trop, moi et mon argent. ». Outrée, l’italienne se relevait et balança la lampe de chevet à travers la chambre « JE VOUS EMMERDE TOI ET TON ARGENT ! J’AI PAS BESOIN DE TOI ESPECE DE CONNARD ! ». En deux temps, trois mouvements, Alec était à sa hauteur et venait de la frapper tellement fort qu’elle venait de s’évanouir, tombant lourdement sur le parquet de la chambre. En se réveillant, Dolce vit Alec abuser d’elle alors qu’elle était inconsciente… Elle ne fit rien, car elle était encore sonnée et elle ne pouvait lutter contre la force de son mari. Alec commençait à sentir qu'il perdait le contrôle et que Dolce commençait à se rebeller. C'est pourquoi il était encore plus irritable qu'avant, était encore plus violent qu'auparavant, sans pitié… Mais comme un parfait lâche, il n'eut jamais le courage de la tuer...


L’idée de se débarrasser de son mari était de plus en plus présente dans l’esprit de Dolce. Elle pouvait partir, elle ne l’aimait plus, elle le détestait et rien que le son de sa voix lui donnait envie de tout brûler. Elle le vomissait, le haïssait plus que tout… Seulement, simplement le quitter après tout ce qu’il lui avait fait, ce n’était pas assez. Dolce serait frustrée de lui apporter cette satisfaction de disparaitre et de se montrer faible. Devenu un gros toxicomane, Alec prenait tout ce qu’il trouvait tant qu’il pouvait se démonter à coup de produits illicites. Cela faisait plusieurs semaines que Dolce avait trouvée un moyen de se débarrasser de lui sans qu’il ne se rende compte de rien. Dolce lui souriait en entendant ses insultes, et le fusillait du regard lorsqu’il détournait le regard. Assis à table, Dolce et Alec ne parlaient pas… Le silence était pesant, l’atmosphère étrange, comme d’habitude.  L’italienne transperçait avec violence ses aliments à coup de fourchette et regardait son mari. Alec levait les yeux en entendant le bruit du couvert grincer contre l’assiette et en croisant son regard, Dolce prit un air proche du dégoût, à deux doigts de vomir. « Si je te dégoûte tant que ça, bouge de là. », elle ne répondit pas et continuait de manger « Va me chercher mes médocs, j’me sens mal j’dois être en manque. ». Dolce se retint de sourire et prit un air sombre pour lui répondre « Non. Bientôt ça ira mieux, tu verras. ». Alec, suant à grosses gouttes tapa du poing sur la table, ce qui la fit sursauter « Quoi, t’es voyante !? Dépêche toi sale p*tain avant que je te foute dehors ! ». Dolce leva les yeux au ciel et recula sa chaise bruyamment avant de se lever lentement. Trainant des pieds, elle quitta la pièce pour aller chercher les saloperies qu’il consommait. Elle claqua la porte de l’armoire et entendit un brouhaha infernal dans la cuisine. Faisant face au miroir incrusté sur la porte de l’armoire, un large sourire sadique étira ses lèvres. Dolce retourna dans la cuisine et vit Alec étalé par terre, sur le dos et entrain de convulser. Il avait emporté la nappe et tout ce qu’il y avait dessus. Elle posait calmement la trousse sur la table alors qu’Alec la suivait du regard en tentant de parler. Dolce prit une cigarette, l’alluma puis se posa juste à côté de son mari entrain de lentement agoniser. Elle fumait tranquillement en se délectant du spectacle, grimaçant en faisant mine d’essayer de comprendre ce qu’il essayait de lui dire. Alec tendit son bras avec le peu de force qu’il lui restait, et serra le genou de sa femme. Dolce se rapprocha de lui pour lui dire avec son petit air sadique et sombre de tout à l’heure « Je ne suis plus la p*tain de personne. ». Elle se levait et lui fit un petit signe de la main pour lui dire au revoir. Au bout de cinq minutes, plus de pouls. Alec n’avait jamais eu le courage de tuer Dolce, mais elle, si. Dolce se mit à pleurer, soulagée que son calvaire soit enfin terminé. Elle appela les urgences en vitesse, en jouant la comédie, bien entendu. Ces semaines passées à ajouter des produits à sa nourriture avaient payées, elle avait réussi à l’empoisonner. Alec, en prenant tout et n’importe quoi, même des produits douteux coupés avec des produits toxiques, venait d’innocenter sa femme. Ce n’était qu’une overdose aux yeux des autorités. Avant son déménagement, alors qu'elle était désormais soulagée, Dolce apprit qu'une voisine avait dit à la police qu'elle entendait souvent le couple se disputer. Elle avait détaillé bon nombre de disputes, et avait rapporté des propos hurlés durant celles-ci. Complètement affolée, ne voulant pas aller en prison pour un con comme Alec, Dolce prit quelques affaires et quitta le pays dans la nuit, sans laisser de traces.


Dolce avait prit de l’argent à son défunt mari, juste assez pour pouvoir payer un billet d’avion et un logement (le moins cher possible). Ayant toujours rêvé d’aller dans sa ville natale, c’est là-bas que Dolce posa ses valises. En arrivant sur le sol italien, elle ne portait plus le nom qu’elle avait utilisé jusqu’à présent : Hazel Magliano. Cette Hazel, son nom de scène devenu officiellement son prénom, était morte le jour où son pauvre mari avait perdu la vie. Ironie, bien entendu. Elle recommençait une nouvelle vie, sous le nom de Dolce Minelli. Elle était enfin libre. Dolce voulait vivre dans une ville tranquille, sans histoire… Mais elle était fauchée, et trouver un travail semblait plus compliqué que prévu sans un seul diplôme en poche. Arrivée il y a tout juste trois semaines, Dolce se fit rapidement aborder par un certain Salvatore Mantegna, dont le nom ne lui parlait pas du tout. C'est en tendant l'oreille dans la rue qu'elle avait découvert que lorsqu'on prononçait ce nom, on devait regarder autour de soi avec une crainte non dissimulée. Tombant toujours sur les mauvaises personnes, Dolce se retrouvait dans le lit d'un mafieux, pire qu'un simple drogué violent, et ayant fait ça toute sa vie (à quelques détails près), elle acceptait de bosser pour lui. Prostituée... Elle avait touché le fond, et la première semaine fut très difficile. Une fois que les clients partaient, Dolce s'en allait vomir, elle mourrait d'envie de se faire du mal, et retournait sa chambre. Elle se frottait la peau jusqu'au sang, dégoutée d'en être arrivée là. Puis avec un peu de recul, elle avait compris que sa situation n'était pas si terrible, qu'elle pouvait désormais vivre à peu près tranquille. Elle n'avait qu'à se jouer des hommes, comme on se jouait d'elle. Dolce le savait: elle ne pourrait survivre sans ce travail, et elle était faite pour moisir dans une maison close... C'était écrit.





 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lorenzo Mantegna


DATE D'INSCRIPTION : 21/08/2015
MESSAGES : 199


dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: Re: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. EmptyDim 23 Aoû - 23:40

bienvenue parmi nous dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 1292769846


ashes to ashes
I want them to know it's me, it's on my head. I'll point the finger at me, it's on my head. Give it all to you then I'll be closer. Smiling with the mouth of the ocean, and I will wave to you with the arms of the mountain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: Re: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. EmptyDim 23 Aoû - 23:41

UNE CATIN. JE RÉPÈTE. UNE CATIN. dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 648537290 dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 648537290 dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 648537290 Au service des Mantegna. dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 648537290 Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche qui est déjà bien remplie et dont je me délecte dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 648537290 #TeamTuonsNosMaris
Revenir en haut Aller en bas

Salvatore Mantegna


DATE D'INSCRIPTION : 21/08/2015
MESSAGES : 351


dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: Re: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. EmptyDim 23 Aoû - 23:41

NYAAAAH, TOOOOOI dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 4012745119 dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 2819917549 dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 3985001542
Bienvenue ici dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 2027454615 dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 807885474 dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 2647658378 dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 2197445060


walk on the wild side
Comme un prisonnier, comme un fou dans sa cellule. Comme un rat dans le dédale cherchant l'issue. Comme un affamé, comme un messager porteur d'une lettre sans adresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: Re: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. EmptyDim 23 Aoû - 23:44

oh my, une de nos catins. dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 3522886325 dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 3522886325
en lana en plus, super classe dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 121373921
bienvenue, il nous faudra un lien dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 557883644
Revenir en haut Aller en bas

Leone Duccio


DATE D'INSCRIPTION : 02/08/2015
MESSAGES : 671


dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: Re: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. EmptyDim 23 Aoû - 23:45

UNE CATIN dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 3985001542; ça manquait de corps à vendre par ici dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 1552890624. Elle n'a pas eu la vie la plus simple du monde. Pauvre chou. Alors, toute l'idée qu'elle se venge sur les hommes, pour rattraper les années où elle a été battue par un saligaud, j'aime dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 1292769846. ça promet de belles choses (Leone se tient à distance, pas envie de se faire bouffer par une furie dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 509041097). Et là, je souligne le choix d'avatar PARFAIT dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 3125626323   Bienvenue dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 2537566586


I'm going in for the kill. I'm doing it for a thrill. Oh I'm hoping you'll understand and not let go of my hand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dolce Minelli


DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2015
MESSAGES : 41


dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: Re: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. EmptyLun 24 Aoû - 0:31

Vous êtes trop beaux, je suis fragilisée dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 3125626323
OUI JE SUIS UNE CATIN DES BOIS, TOUT LE MONDE LE SAIT ! dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 759729899

Salvatore je te dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 3156659868 dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 3985001542 dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 759729899.

Alvaro, t'as grave la classe toi aussi dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 2027454615. Avec grand plaisir pour le lien, j'ai hâte ! **

Leone, t'as vu ça, pauvre petite chérie... maintenant, ça chie des bulles hein Arrow . Ouais, qu'il fasse attention ton Leo... dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 302457626

Merci pour votre accueil les chéris dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 468238075 dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 32932845.


« God knows I've got nothing much to live for »
The summer's hot and I've been waiting for you all this time. I adore you, can't you see, you're meant for me ? Summer's hot but I've been cold without you. I was so wrong not to tell, I'm in regine, tangerine dreams. Catch me if you can, working on my tan Salvatore. Dying by the hand of a foreign man happily. Calling out my name in the summer rain, ciao amore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Romy Pastore


DATE D'INSCRIPTION : 22/08/2015
MESSAGES : 432


dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: Re: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. EmptyLun 24 Aoû - 1:28

Lana la sublime dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 2537566586 Ce métier est parfait, enfin il lui va bien quoi Arrow Bienvenue!



    THE LOVELY BONES
    “There’s no part where angels come to save her, nothing winged or arrowed left in this graveyard city. The devil wraps himself around her and says, I am all you have & don’t you want me here? Don’t you need me here?”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leone Duccio


DATE D'INSCRIPTION : 02/08/2015
MESSAGES : 671


dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: Re: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. EmptyLun 24 Aoû - 10:03


Tu es validée !
bienvenue chez toi



Un personnage prostituée, c'est toujours compliqué à écrire, afin de ne pas virer dans le cliché. Et tu réussi ça  dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 121373921, tu arrives à lui donner toute une substance. Elle n'est pas juste la "pauvre fille" qui chute dans les griffes des salauds. Elle tente de s'en sortir, tombe sur un prince-chacal, s'en sort et finalement, c'est une spirale dans laquelle elle est entrainée. J'aime beaucoup ce que tu as fait d'elle. Que quoiqu'elle fasse, elle est condamnée  dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 557883644. La scène où son mari meurt, je visualisais tellement Dolce, fière dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 759729899.  

Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes de Florence, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pour ce faire, tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres florentins. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.  


I'm going in for the kill. I'm doing it for a thrill. Oh I'm hoping you'll understand and not let go of my hand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carmilla Peruzzi


DATE D'INSCRIPTION : 21/08/2015
MESSAGES : 90


dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: Re: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. EmptyLun 24 Aoû - 10:59

Oula, Lana en prostituée, ça envoie du lourd dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 2647658378 Quel combo de folie dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 4139911049
Et puis ce pseudo dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 759184776 ♥️

On est un peu pareil, oiseaux écorchés par les compagnons de la vie. Viens, on va s'enfuir sur l'île des lapins blancs dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 2537566586
Bienvenue parmi nous dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 1292769846

Citation :
Elle prie très souvent, persuadée que Dieu est son seul ami, même s'il lui fait endurer les pires saloperies depuis qu'elle est venue au monde.
J'ai ri dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 3813113544



Mourir d'aimer
Fragments d'une vie, fragments d'amour, lèvres avides, mots incertains. Ceux aimés, les belles et les jolis. Quelques autres, les bourreaux, qui ont brisé ses os, troué sa chair. Chef d'oeuvre de l'humanité, la muse écorchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dolce Minelli


DATE D'INSCRIPTION : 23/08/2015
MESSAGES : 41


dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: Re: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. EmptyLun 24 Aoû - 13:20

Merci Romy dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 4139911049

MON DIEU CARM' ! Et toi alors, GILLIAN ! Mais quel choix dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 3522886325. Awww, pauvre blondie. Oui, partons looooin ! dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 1254788968. Merci beaucoup, et ravie d'avoir pu faire sourire malgré les anecdotes déprimantes dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 3813113544.

Je te remercie Leone pour les compliments, Dolce est un personnage que j'apprécie beaucoup, et savoir qu'elle te plait également me fait vraiment plaisir dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 2642297808. Je suis contente d'être parvenue à ne pas rendre la lecture de ma fiche trop insupportable, en évitant en plus les clichés dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. 759729899. Merci encore **







« God knows I've got nothing much to live for »
The summer's hot and I've been waiting for you all this time. I adore you, can't you see, you're meant for me ? Summer's hot but I've been cold without you. I was so wrong not to tell, I'm in regine, tangerine dreams. Catch me if you can, working on my tan Salvatore. Dying by the hand of a foreign man happily. Calling out my name in the summer rain, ciao amore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty
MessageSujet: Re: dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.   dolce ⊰ i'll kill you in your sleep. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dolce ⊰ i'll kill you in your sleep.
» KILL la KILL
» CR d'un Stark qui a sur garder la tête sur les épaules
» Kill-Houx, Pandawa Feu/Air - 199.
» Format "patrouille" mis à jour : Kill Team à 600 pts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mains sales :: Validés-